Emmène moi au delà des frontières

Reprise de l’écriture, allez hop ! (Le titre est tiré de la chanson de la vidéo, sauras-tu écouter en entier la chanson ?)

L’an dernier, j’ai rapidement abandonné en mai, le défi d’Agoaye. Cette année, je décide que j’irai plus loin ! Je décide, déjà, de participer au nouveau défi d’écriture d’Agoaye. Là, j’ai regardé le thème, réfléchi, et maintenant, voici le texte.

s01

macaron-2017

Ce billet fait partie du défi « Cette année, je… »

Cette semaine, je décide d’arrêter de m’emmerder avec certaines limites que je me pose moi-même.

Et je demande de l’aide !
Je suis spécialiste de m’empoisonner le cerveau, de me poser seule des contraintes. Des personnes gentilles de mon entourage me passent des messages, via des livres, via des réponses, via des commentaires de blog sur comment ils voient la situation et comment une solution serait possible. Ma réaction à ces messages est en général la protestation véhémente que « c’est pas possible » de faire comme on me propose. Evidemment, par la suite, je réfléchis un peu, je constate qu’on voulait juste m’aider, que les conseils étaient en regard de la situation exposée. Et même, il arrive souvent que j’applique les conseils qu’on m’avait prodigués.
Rien que d’écrire cela m’enlève un poids de la conscience. C’est une sorte d’aveu pour moi.

J’ai, par exemple, commandé un agenda pour 2017, que j’ai payé plutôt cher, c’était un crowdfunding. Et au final, il ne me convient pas. Je ne vais pas me forcer à l’utiliser, et j’en ai acheté un autre. Auparavant, je me serais dit que c’était pas possible d’être aussi idiote, et je me serais forcée à l’utiliser.

Pour expliquer sur un exemple plus…impactants, j’essaie de parler de ce que je ressens à mon conjoint, plutôt que bouder dans mon coin. Et c’est un changement, et cela fonctionne mieux. Etonnant, non ? (Parfois, je chauffe l’eau aussi, pour le thé, et cela fonctionne mieux.)

Une décision que j’ai prise aussi a été de mettre en branle un voyage. Depuis longtemps, Papa Geek rêve d’un voyage à une destination particulière. Il veut visiter ce pays en itinérance, d’une certaine manière. Je me suis donc toujours limitée de lui proposer de s’y rendre, car c’était, pour moi, à lui de proposer.
Et puis, j’ai brusqué une opportunité pour y aller. Et puis, Papa Geek me propose de faire garder nos enfants pour cette période et d’y aller que tous les deux. Les modalités du voyage sont décidées : on reste au même endroit, on y reste une petite semaine, et on y va tous les deux. Les modalités sont donc différentes, et je ne lui gâche pas son voyage rêvé.

J’ai également arrêté ma décision, nous allons prendre RV pour gérer la situation familiale avec Micropuce. J’en parle souvent sur Twitter, en gros, cette enfant a beaucoup d’énergie, et nous pompe beaucoup d’énergie. Il est temps de se faire aider.

En gros, j’essaie de penser autrement certaines solutions, ou situations pour trouver les solutions. Plutôt que de me limiter dans mes schémas habituels.
Cela peut paraître ridicule comme décision, et au final, cela l’est peut-être. Mais c’est un grand effort pour moi !

08236124-photo-rise-of-the-tomb-raider.jpg

Publicités