La soupe de Ponyo

Depuis qu’elle a vu Ponyo sur la falaise, Micropuce s’est prise pour ce personnage. Elle a passé du temps à barboter, remplissant parfois la baignoire seule pour s’y immerger, prétextant qu’elle était Ponyo. Cela fait un moment que ça me trotte en tête de lui faire manger le ramen qu’on voit Soske et Ponyo manger dans le dessin animé. Voilà chose faite, et la recette est simple.

Je me suis procurée les ingrédients dans mon supermarché préféré.

nouille-ponyo

Ingrédients :

  • œufs durs (1/2 par personne)
  • nouilles au blé (ou de riz) : j’ai utilisé 50g par personne, soit un carré par personne
  • jambon épais ou rôti de porc
  • poireaux, ou oignons nouveaux, ou ciboule, voire épinards
  • bouillon cube (éventuellement, pour soupe miso, mais le Kubor conviendra)

IMG_20170326_125806

Procédé :

  1. Préparer à l’avance les œufs durs, ce sera plus simple. Écalez les œufs. Coupez les en deux.
  2. Tranchez finement le poireau. 4 tranches par convive suffiront, sauf si vous aimez le poireau.
  3. Faites bouillir de l’eau environ 25cL par personne, et préparez des grands bols (un par convive) et des assiettes pour les couvrir.
  4. Placez les nouilles de blé et le cube de bouillon dans les bols.
  5. Versez l’eau sur les nouilles. Ajoutez l’œuf dur, les tranches de poireaux et la tranche de jambon coupée en deux ou en quatre selon la taille du bol.
  6. Mettez le couvercle pour 3-5 minutes pour que les nouilles cuisent.
  7. C’est prêt !

 

Publicités

Les lasagnes sans pré-cuisson

J’avais cité, dans mes défis de cuisine, une recette de lasagnes sans pré-cuisson. L’idée étant d’assembler les éléments, de mettre au congélateur, puis de cuire directement le moment venu. J’ai donc fait des courses en prenant exprès les ingrédients. J’ai suivi la recette au gramme près (après avoir converti des cups de mozzarelle râpée en grammes, pour moi, ça fait 100g) et j’ai réalisé un plat géant de lasagnes (la recette est donné pour 2 plats de lasagnes).

C’était prometteur, plutôt simple d’assemblage même avec des enfants dans les pattes. Sur ce point, je recommande l’idée. J’ai pris garde de bien arroser de coulis de tomate les plaques, pour qu’elle cuisent en l’absorbant.
Je n’ai pas congelé mes lasagnes, et mon mec les a cuite tout de suite, en respectant à la lettre les instructions.

Hélas, le coulis de tomate en boîte a un goût trop prononcé…de renfermé (il est mis directement, sans ajout d’herbes ou d’oignons, par exemple), et le mélange mascarpone-parmesan est bien trop salé !

Au final, l’aspect de la lasagne était louche (c’est de la mozzarella sur le dessus pour gratiner), voyez plutôt. Le goût était très salé et un peu trop « en boîte », problème que n’ont pas les lasagnes du commerce avec leur béchamel ou sauce tomate arrangée.

Plat de lasagnes maison, mis en avant avec couverts en fond

Lasagnes no-cook

Vu la taille du plat, on en a mangé durant une semaine !

Je n’en referai pas, et comme il me reste des plaques à lasagnes, je me lancerai sûrement dans une lasagne chèvre-épinards prochainement. Au printemps, sûrement. Si quelqu’un possède une bonne recette de lasagnes aux légumes, qu’il me fasse signe dans les commentaires !

Pancakes du petit-déjeuner

Pour 4 mangeurs raisonnables (sinon doubler les doses)

pancakes

  • 250g de farine
  • 30g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 oeufs
  • 30cL de lait de vache (si végétal en mettre 50cL)
  • 65g de beurre

1. Faire fondre le beurre pour la suite.
2. Mélanger le sec : farine + sel + sucre + levure
3. Ajouter les oeufs et bien mélanger la pâte
4. Ajouter le beurre fondu et bien mélanger
5. Ajouter 5cL par 5cL le lait en délayant à chaque fois pour éviter les grumeaux.
6. Cuire sur feu vif les pancakes : ne pas étaler la pâte mais garder l’épaisseur du coulage en poêle.
7. Penser à retourner dès que des bulles profondes sont formées

Je la vois garnir sa robe de plaisirs, avec un rouleau de pâte d’abricot

Cette année, je cuisine. Cette fois, je précise l’année parce que la semaine seulement, ça va faire court.

macaron-2017

Ce billet fait partie du défi « Cette année, je… »

Dans ce que j’aimerais cuisiner dans l’année à venir, voilà ce qui me tente là, maintenant. Pour moi, cuisiner, c’est jouer au petit chimiste, expérimenter, découvrir, apprendre, et bien sûr…me régaler !

J’ai passé une bonne partie de mon congé maternité avec Bébé Geek à pâtisser. J’ai énormément progressé. Il se trouve que j’ai maintenant un panel de recettes éprouvées, qui vont du « truc qui se mange avec les doigts » au « dessert pour fête spéciale mais sans gluten » dans mes tablettes. J’ai tout de même envie de rajouter des cordes à mon arc. Surtout au niveau des goûters des enfants, faire des biscuits me plaît bien.

Mes principaux freins sont le manque de préparation : il faut du temps disponible sans interruption, pour essayer des nouvelles choses, et également, les bons ingrédients !
J’ai hésité un peu avec les Micro-ondes de Chanson Plus Bifluorée dont j’apprécie l’humour, et  la chanson du cake d’amour de Peau d’Âne, pour finir, le titre de mon billet, très classique, fait partie des paroles de la chanson « Dame Tartine ».

De la guimauve


Pour réaliser de la guimauve, il faut chauffer en contrôlant la température. Evidemment, je ne possède pas (encore) de thermomètre de cuisine. Il faut également du sirop de glucose, et cet ingrédient n’est pas disponible partout. Bref, il me faut un peu de temps et d’accessoires à acquérir avant de pouvoir en faire.

Des macarons


Tout le monde en a déjà fait, semble-t-il, en tous cas, c’était très populaire à un moment. J’ai toujours eu peur de les rater, vu comme c’est complexe. En fait, j’en ai fait une fois avec un kit, c’était pas mauvais mais sans le coté délicieux du macaron.

Des plats véganes

pc3a2tc3a9-en-croute-champignon-3

Pâté en croûte aux champignons, crédits: Sweetnessandmore

Par exemple, cette poutine végétalienne, qui promet d’être calorique et réconfortante, ou le pâté en croûte aux champignons, sans oublier la saucisse végétalienne briochée qui promettent des picnics délicieux sans cruauté animale. Cela a l’air fameux !

Evidemment ces plats nécessitent soit un tour de main inconnu, soit des ingrédients nouveaux. C’est ce qui m’a freinée jusqu’ici.

La cuisine du congél au four

no-bake-lasagna-for-the-freezer

Lasagne prête à être congelée, Crédits : New Leaf Wellness

L’idée est de préparer un plat sans le cuire qui se met au congélateur. Pour le consommer, on le cuit directement. Quel gain de temps merveilleux !

Les recettes trouvées sont américaines, il me faut convertir les quantités, vérifier s’il y a des ingrédients à remplacer, bref un peu de boulot avant de me régaler. Pour le moment, j’ai repéré ces lasagnes « no cook » to freeze et ces gaufres, qu’on cuit mais qui sont prêtes à être grillées au grille-pain ensuite, pour des petits déjeuners sereins.

Du brookie

Close up d'un gâteau brookie

Brookie en coupe, crédits : C’est Ma Fournée

Le brownie surmonté d’une couche de cookies : décadent et gras. J’ai croisé plusieurs recettes, de la plus américaine (faux chocolat) à la plus frenchie (des tonnes de beurre).

J’ai fini par opter pour une recette qui semblait équilibrée. Il me faut juste un peu de courage, et une occasion, car je ne vais pas y manger toute seule !

Des shokoladflarn maison

Biscuit haverflarn coupé en deux

Havreflarn de Bernard, Crédits : La cuisine de Bernard

Les biscuits Ikea, aux céréales caramélisées et collés par deux avec du chocolat, vous aimez ?

J’ai dégotté une recette de ces biscuits sur le blog de La Cuisine de Bernard. J’ai donc envie d’en faire. Comme pous le brookie, j’ai besoin de compères, sinon je vais tout manger toute seule…

Des Dinosaurus maison

img_7836web

à gauche, Dinosaurus ; à droite, Jurassique / crédits : La Super Supérette

La Super Supérette propose des copies revues et corrigées des biscuits du commerce. J’adore les Dinosaurus, alors il me faut essayer d’en faire moi-même. Je ne peux donc pas passer à côté des Jurassiques. Il ne me manque qu’un peu de courage, et de temps devant moi !

Des taloas

bidart_taloa

Bidart, fabrication de taloa au marché. Photo prise le 01/08/06 par Harrieta171

Crêpes du Pays Basque, qui jouen un peu le même role que les galettes dans les tacos, on les garnit de salé ou sucré, et on mange avec les doigts. A chaque fois, je pense que c’est une bonne idée, en plus, j’ai une recette de ma meilleure amie à tester, et puis, j’oublie…

Ambitieuse, sûrement et incomplète !

Cette liste est un extrait des mes favoris de recettes enregistrées. Je possède par exemple, un exemplaire du livre « Cuisin’situ » de cuisine de camping autour du monde (voyez un billet sur ce livre), et je compte tester les recettes au chaud chez moi, avant de partir !

C’est quand même des projets concrets, qui prennent parfois du temps et promettent aussi des bons moments. Il ne tient qu’à moi de définir quand tester ces nouvelles recettes sur l’année à venir. J’ai déjà calé un dimanche de cuisine, où je vais sûrement tester des nouveautés, avec ou sans enfants dans les pattes.

Rappelons que je compte aussi refaire les recettes qui sont déjà validées, donc je ne vais pas chômer en cuisine. Surtout que la liste proposée ici comporte beaucoup de sucré, et que j’aime également le salé !

Chili Sin Carne

chili-sin-carne

Durée

Préparation 15 min
Cuisson 1h10

Ingrédients

  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 2 courgettes
  • 500g de tomate pelée en boîte
  • 1 cuil à soupe de cumin en poudre
  • 1 cuil à soupe de cannelle
  • 1 pincée de piment
  • 1/2 cuil à soupe de paprika
  • 2 cuil soupe d’huile d’olive
  • 400g de tofu nature
  • 800g haricots rouges en conserve

Recette

  1. Couper carottes, oignons, courgette
  2. Rincer haricots rouges
  3. Emietter tofu
  4. Faire revenir 5 min légumes dans huile
  5. Ajouter épices, baisser le feu et faire rissoler 3 min
  6. Ajouter haricots rouges
  7. Ajouter tomates
  8. Laisser mijoter feu moyen couvercle ouvert 30min en touillant régulièrement
  9. Ajouter tofu
  10. Laisser mijoter 30min
  11. Cuire du riz et mettre la table
  12. Manger chaud