Monopoly Harry Potter fait-maison (par Carah)

https://carahworld.wordpress.com/2015/12/15/idee-cadeau-diy-le-monopoly-harry-potter/

1

Le principe reste le même que dans le Monopoly classique : ruiner vos potes et gagner plein de thunes !

Le plateau est modifié pour s’adapter à des lieux célèbres du monde des sorciers, les pions se transforment en trucs méga trop stylé magiques, les maisons deviennent des chaumières et les hôtels deviennent des auberges.

Pour ce qui est des moyens de paiement, vous disposez de pièces et de billets parce que c’est plus classe. Les billets correspondent aux petites valeurs. Les pièces comme dans le vrai coffre d’Harry hein correspondent aux Gallions, aux Mornilles et aux Noises comme dans l’histoire.

Publicités

Que dire ? (repost de Maëster)

Ceci est la parole du dessinateur Maëster, qui a des mots très très justes.

La Grande Tambouille de Maëster

Tignous206

Aujourd’hui, je viens de perdre un ami.

Je pense à sa compagne, à ses filles, et je pleure.

D’autres personnes sont mortes, que je connaissais un peu, beaucoup, ou pas du tout. Ils sont morts de la folie des hommes, de certains hommes, de la lâcheté de certains hommes.

La violence est toujours, toujours un acte de lâcheté, de faiblesse. Et ici, de la plus abominable imbécillité idéologique.

Vous, les « exécutants », pauvres minables, je ne vous hais pas.

Je ne vous hais pas, sinon vous auriez déjà gagné. Je ne vous hais pas car c’est la haine qui attise la violence, et c’est bien cela que vous recherchez. Je ne vous hais pas car je ne suis pas comme vous, je ne veux pas devenir comme vous, fous de haine. Déshumains.

Aujourd’hui, je pense à ces victimes, à leurs familles, je pense à ces gens qui n’avaient que le rire…

View original post 92 mots de plus

Les Rencontres 2014 des Vendredis Intellos : Toulouse, 25-26 octobre

Si vous ne connaissez pas, comment expliquer le concept ?

Disons qu’une poignée de blogueuses au départ, oui des mères, ont eu envie d’élever un peu le niveau. De parler d’éducation et d’enfants, simplement, de sortir les mains des couches, des débats trolls nichon/biberon et des jouets articles de puériculture. Ces blogueuses se sont donné comme mission de publier chaque vendredi des billets touchant à une réflexion sur l’éducation.

Le mantra est  : « Avec ou sans mômes, t’as pas perdu tes neurones ! »

Depuis, le site a grandement évolué, vous aussi vous pouvez participer aux billets, d’ailleurs. Et ces énergies sur l’éducation ont donné lieu à la création de rencontres IRL.

L’édition 2014 se déroulera à Toulouse et il reste des places. Vous aurez la chance de rencontrer d’autres parents, de pouvoir y aller en famille (une garde d’enfants est mise en place) et d’écouter des spécialistes de l’éducation et de leur poser vos questions.

Le thème est Nouveaux regards sur l’enfant.

Je n’y serai pas cette année, mais voici quand même ce que j’ai repéré dans le programme :

  • Conf’atelier « L’éducation des filles et des garçons : comment la question du genre renouvelle notre regard sur l’enfant pour une approche plus égalitaire« , animée par Anne-Charlotte Husson, chercheuse au Laboratoire GenERe – Genre : Epistémiologie et recherches.
  •  Atelier d’échange « Dans le quotidien des parents : changer son regard sur l’enfant, sur son enfant« , animée par Elisa Laporte, psychologue de la famille.

Regardez le reste pour voir ce qui vous intéressera !