Ce qui me rend amoureuse

amoureux-600x114

Pour cette semaine numéro 7, le thème de l’écrit du défi d’Agoaye m’a turlupinée. Ce qui me rend amoureuse ? Est-ce que je saurais le définir ? N’est-ce pas sensé être magique ? Ou alors hormonal ? Est-ce que j’aurais envie de l’écrire sur ce blog ?

icone cœur rouge

Macaron

Ce billet participe au défi « Une année de bienveillance »

Et puis, je me suis dit que j’aimais lire ce genre de billet, que le défi était axé sur la bienveillance, donc que mes lectrices et lecteurs seraient bienveillants. J’ai réfléchi seule, j’ai réfléchi avec l’aide de Papa Geek, à ce qui me rendait amoureuse de quelqu’un plutôt que quelqu’autre. Et voilà que je me lance dans les confidences sur l’amour sur ce blog. Attention, billet guimauve à prévoir.

Déjà, le sentiment d’être amoureuse, je le connais depuis longtemps. Mes premiers souvenirs d’avoir été amoureuse remontent à l’école maternelle, tout de même (on a entre 3 et 5 ans, pour ceux qui n suivent pas). Ce sentiment est si fort que je m’en souviens vraiment ; ce n’est pas quelqu’un qui me l’a raconté, parce que personne ne sait que j’attendais la récréation pour voir ce gamin plus grand ! (Ah, je crois que je suis hétéro depuis bien longtemps).
Par la suite, j’ai souvent été en collectivité (colonies de vacances, par exemple), et j’ai d’ailleurs souvent été amoureuse , même sans en attendre de retour, ou de concrétisation particulière. J’essayais juste d’être le plus possible au contact de la personne qui m’attirait. En fait, croyez le ou non, j’étais extrêmement timide et assez gringalette, on ne me remarquait pas.En passant en revue ceux qui étaient ressortis du groupe à mes yeux, enfant, adolescente et adulte, je discerne quelques constantes.

 Ce qui est presque sûr dans mon « type » d’hommes préférés, j’aime les grands. Je suis aussi tombée sous le charme d’hommes de taille moyenne, mais je préfère les grands. Oui, le physique compte pour moi ! Plus que des traits physiologiques précis ou des couleurs particulières, j’ai remarqué que certaines parties du corps très belles chez un homme pouvaient m’attirer vers la personne, comme exemple, des belles mains, des beaux cheveux, ou des belles cuisses musclées. (J’avoue que j’hésite à poster des photos d’hommes nus pour illustrer mon propos, mais bon, nous ne sommes pas sur Twitter, n’est-ce pas ?)

Apollon, statue, parc du chateau de Versailles

J’aime les beaux mecs, que voulez-vous ?

  J’ai aussi un élan envers les geeks depuis longtemps. Des gens qui sont passionnés par d’obscurs sujets, accessibles après avoir un peu plongé dedans. Cela permet de partager une culture commune, d’ailleurs de se plonger dans un sujet ensemble, ou d’y être initiée. Les personnes qui m’attirent partagent mon amour de la connaissance, le fait de vouloir en savoir plus, de ne pas en rester là.

Jusqu’ici, ce sont les simples choses qui m’attirent chez quelqu’un, qu’il devienne un ami ou qu’on ne se côtoie que momentanément.  Mais ce qui me fera tomber vraiment amoureuse contient deux essentiels :

Celui dont je tombe amoureuse, c’est quelqu’un qui a de l’humour, et qui apprécie mon humour. J’ai besoin de répondant, de résistance, le tout en rigolant. Un pisse-froid, un sérieux, quelqu’un qui prend tout au premier degré, qui manque de cette subtilité qu’est la capacité à rire de lui-même ou de situations, c’est impossible qu’il m’attire.

Bust of Zeus in the British Museum

Portrait exclusif de Papa Geek

  Et ce qui me fait vibrer, l’ultime chose qui me fait tomber amoureuse, c’est une fragilité, une certaine douceur. Cela va des traits du visage très doux, d’une beauté classique grecque, à une attitude. En fait, j’assimile cela à de la gentillesse, celle qui vient du cœur. Mon petit cœur bienveillant fait que j’ai envie de prendre soin de cette personne, de l’entourer de mon amour.

Par exemple, Papa Geek est grand, musclé des cuisses (vive le vélo), avec des beaux cheveux, un visage aux traits classiques (navrée, il est déjà occupé par notre petite famille, faudra prendre un ticket pour l’avoir quelques minutes pour vous 😉 ). Sa force physique et son gabarit de demi-dieu n’empêchent pas qu’il est bien plus doux que moi et également bien plus patient. Et c’est trait de caractère qui m’a vraiment engourdi le cerveau et fait palpiter quand on s’est rencontrés.

 

Publicités

4 réflexions sur “Ce qui me rend amoureuse

  1. C’est vrai que certains doivent avoir des traits qui nous attiront plus que d’autres ! Cela ne veut dire forcment que l’on recherche un moule bien precis !

    J'aime

  2. Rho mais je suis ravie que tu aies dépassé tes frilosités initiales pour nous pondre ce billet, je l’adore ! Bravo !

    J'aime

Dis m'en plus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s