Cette année, je le fais ! Je tiens le budget

Macaron

Ce billet participe au défi « Une année de bienveillance »

Note : ce billet est ma participation pour la semaine 2 pour « Un défi ou un écrit » de l’Année de Bienveillance lancée par Agoaye

Evidemment, cette année, plein de projets différents sont en cours, et j’ai envie de faire les choses différemment des autres années. Est-ce parce qu’il y a de plus en plus de violence aléatoire divulguée par les médias ? Est-ce parce que je deviens vieille et mature ? Allez savoir…

Cette année, contrairement aux années précédentes, je le fais. Cette année, je tiens le budget familial. Dans un souci d’égalité et de ne pas infantiliser mon conjoint, cela fait un moment que je me refuse à le faire. Je sens pourtant que c’est nécessaire.
Combien de fois a-t-on dû payer des majorations de retard pour impayé parce que la facture était oubliée dans un coin ? Combien de fois avons-nous tout dépensé, malgré deux parents travaillant à plein temps, sans comprendre ce qui clochait ?

Putting money into a piggybank

 

Alors après des mois à enquêter sur « Comment font les autres » auprès de mes collègues et copines, je me lance à faire les comptes du ménage. J’ai la tâche de demander les factures et preuves de paiement à mon conjoint.

Franchement, mes parents m’ont appris à faire mes comptes et, touchons du bois, je n’ai jamais pâti de ne pas être extrêmement rigoureuse. Etudiante, je me souviens que je les faisais scrupuleusement. Je notais mes dépenses, et cela me permettait de savoir combien de coups je pourrais aller boire les prochaines semaines.
Depuis quelques années que je suis mère, j’ai toujours gardé un œil sur les dépenses, rien que pour la répartition des dépenses au sein de mon couple. Quelques événements, que je n’étalerai pas ici, ont déclenché assez de stress et d’angoisses pour que je tente une approche comptable pure et stricte. Et épuisée par le fait de demander de l’aide à mon conjoint, j’ai choisi, pour calmer mes angoisses (et découvrir si elles sont justifiées, soit dit en passant) de prendre les choses en main.

Je me suis procurée le « Budget Familial » Memoniak et, merci à eux, les premières pages sont des explications sur comment faire un budget, et comment faire ses comptes, avec des rappels sur certains postes que j’avais oublié comme l’assurance de la voiture. C’est prélevé automatiquement et on roule très peu en voiture puisque nous utilisons des vélos pour nous déplacer, ou les transports en commun, pourtant il est légalement obligatoire d’être assurée…mieux vaut que ça passe dans le budget.

J’ai choisi une solution papier parce que j’aime le papier, la taille de la page est limitée ce qui m’incite à réduire les occasions de dépenses. L’effacement est impossible par erreur. Et surtout les opérations n’étant que des simples sommes à faire, le papier et une calculette suffiront.
Pour le moment, le rythme hebdomadaire me convient (disait-elle la deuxième semaine de janvier), et pour le moment, je n’ai pas encore eu d’apoplexie. Lire le questionnaire 20 indicateurs d’une stabilité financière m’a quand même donné un petit stress, et j’ignore quand je serai assez à l’aise pour partager les résultats de ce questionnaire sur un blog public. (Questionnaire traduit sur son blog par Ilse et elle partage ses réponses)

Une copine comptable de métier m’avait dit trouver satisfaction à faire ses calculs et à trouver les sommes correspondant à ce qu’elle attendait. J’espère trouver la même satisfaction.

Publicités

12 réflexions sur “Cette année, je le fais ! Je tiens le budget

  1. Très franchement,après des années de laisser aller je fais mon budget depuis le mois d’août. Nous avons traversé de grosses difficultés financières et pourtant le fait de tenir un budget fait que nous n’avons jamais été aussi riches! Aucun découvert, moins de frais de banque, et puis la sérénité de savoir que tous les prélèvements vont passer! Non seulement j’en ai fini avec l’angoisse de la connexion à mon compte, mais il y a même des fois où ça me fait du bien d’aller vérifier qu’il y a au moins quelque chose de tout à fait sous contrôle dans ma vie et qui fonctionne bien!

    Aimé par 1 personne

    • La sérénité, c’est le mot approprié dans ce que je recherche. Pareil, les frais de banque m’insupportent quand je sais que je pourrais les éviter en faisant attention, en décalant certains paiements, etc.

      J'aime

  2. Si vous ne connaissez pas, il y a Linxo (en ligne et iPad/iPhone) pour gérer ses comptes, avec catégorisation automatique (et export si ça vous botte). Ça peut-être un bon complément à vos pointages papier.

    J'aime

    • Ouhla tu peux me tutoyer 😉 Je connais de nom Linxo et tu n’es pas la seule à me le recommander. J’ai néanmoins besoin de palper et d’écrire chaque ligne de dépense pour me la représenter dans un premier temps. Je recherche a apprendre comment ça marche, donc un outil qui fait les calculs à ma place ne m’apprendra pas cela. Ensuite, évidemment j’automatiserai.

      J'aime

  3. Moi aussi je faisais mon budget très sérieusement quand j’étais étudiante, j’avais fait un joli tableau et je pointais chacune de mes dépenses.
    J’ai arrêté depuis, je me contente de vérifier que mon compte n’est pas dans le rouge régulièrement. a tort sans doute puisque peut être que je pourrais faire des économies si je faisais un peu plus attention.

    Aimé par 1 personne

  4. On en est aux mêmes raisonnements que vous ici … Et on espère qu’en 2016, avec cette méthode de « suivi des comptes », on aura même de quoi économiser pour nous faire des petits et plus gros plaisirs 🙂

    J'aime

  5. Merci pour ce billet, qui parle de questionnements et de problématiques partagés par beaucoup d’entre nous je crois, puisque la gestion de bon père de famille semble devenue pour un certain nombre de ménages la gestion de la maman qui travaille et qui s’intéresse à des questions du type  » mais que font les banques avec notre argent ??? ». Le questionnaire est intéressant mais je le trouve un peu faussé par le fait qu’il s’agit du système anglo saxon voire américain et que nous n’avons pas tout à fait ce type de système ici, notamment sur leur utilisation des fameuses cartes de crédit, et bien sûr la prévision des études supérieures des enfants. Si ça peut te rassurer un peu😉.

    J'aime

  6. « Pour le moment, le rythme hebdomadaire me convient (disait-elle la deuxième semaine de janvier) » << j’adore, ça m’a fait rire, je suis pareille, je suis en train de me dire que « Ouaiiiiiss ça va être cool mes finances en 2016 » alors que le premier mois n’est pas fini.

    Un bien beau billet en tous cas !

    J'aime

  7. Ah tiens ben je ferai bien de le faire aussi ça, moi. Pour le moment je le fais un peu, mais uniquement en me basant sur les relevés de compte, pas sur les factures. je devrais. En les faisant à la semaine ça doit rester gérable. Là au mois, sachant que j’oublie régulièrement…
    Bref, va falloir que je m’organise et que je sois plus rigoureuse si je veux le faire. 😉

    J'aime

  8. Quelle belle résolution ! Je fais aussi partie de ceux qui font leurs finances à la semaine 😉

    J'aime

Dis m'en plus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s