On choisit ses amis, pas sa famille

Ce matin, je lis cela :

@la_farfa Je réalise qu’en fait, le soutien ds nos décisions, on le trouve plutôt chez nos amis que ds la famille… #pouicpouicpouic

Du coup, je me dis que, oui, effectivement, la famille nous assigne un rôle et c’est difficile de sortir de ce rôle. Quand on lit les bouquins de pégagogie, ou de psychologie sur la famille, l’éducation ou le couple, on retrouve cette notion de rôle.
Alex friends

Les amis nous rencontrent à une période de notre vie, certains sont amis d’enfance, et pour les autres, ils nous rencontrent alors qu’on est déjà dans un rôle, dans une représentation de nous. Du coup, ils se font une image différente de notre famille qui a projeté depuis notre naissance des attentes.

Famille Lallier

Pour les amis d’enfance, la construction de notre personnage, ils la connaissent bien. Ils savent, par exemple, que nous n’aimons pas les bars avec de la musique parce que le bruit nous empêche de converser agréablement et qu’on n’aime pas voir les conversations nous échapper. (C’est un exemple et pas mon cas.)

Bref, je comprends bien que les amis peuvent, dans de nombreux cas, être un meilleur soutien que notre famille. C’est une question de bienveillance.

Publicités

Dis m'en plus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s